Le facteur laisse un courrier pas ordinaire contenant un billet de train

Aller en bas

Le facteur laisse un courrier pas ordinaire contenant un billet de train Empty Le facteur laisse un courrier pas ordinaire contenant un billet de train

Message  MC Jeu 28 Jan - 11:19


Un texte écrit et envoyé par Hervé.


un jour de l'année 1971 le facteur laisse un courrier pas ordinaire contenant un billet de train et me demandant de me présenter le 4 avril au camps d'IDRON dans les Pyrénées .

Le trois à la gare bises à la famille , adieu au copains et je commence à me demander dans quelle galère je vais me retrouver . Par chance à hauteur de Valence je retrouve deux camarades de prémi qui, eux aussi sont convoqué à IDRON . L'ambiance change , à trois ont ce sent plus fort , un projet germe … arrivé à Pau ont prends un café et ont visite la ville avant de rejoindre le camp .

A la descente du train des militaires attendent sur le quai . Est - ce notre air de touriste un peut perdu , un don de voyance mais le premier nous regarde et nous dit " pour le 1er RCP c'est de ce côté " et direction les camions . la visite de Pau est remise à plus tard .
le GMC démarre , nous nous accrochons au banc de peur de s'envoler , pas encore l'habitude de rouler en pleine air et d'être secouer .

Après 6 km de campagne ou presque le panneau IDRON puis l'entrée du camp ; terminus , personne ne parle nous entrons dans l'inconnu .
gentiment mais fermement ont nous demande de descendre et de suivre " en petite foulée " , direction perception du paquetage ,(2 treillis ,,1 survêtement ,,linge de corps etc.. et 3 bérets 2 rouge et 1 beige qui , devait selon l'encadrement resté pour toujours au fond du sac , ensuite coiffeur ( nous avions les cheveux longs certains la barbe à la sortie personne ne ce reconnaissait la coupe TAP change sont homme physiquement ) , visite médicale , bienvenue au régiment " l'ordre de tous ceci est très incertain" .

La journée étant bien avancé , avec mes deux camarades de prémi nous nous dirigeons vers les bâtiments de la 11em compagnie pour découvrir nos futurs appartements avec chambre de 10 lits , nos armoires métallique et dès le lendemain y commencer une nouvelle vie .
nous ne sortirons du camps que deux mois plus tard pour visiter Pau . nous n'étions plus des touristes pas encore des parachutistes mais sur la bonne voie .

Les classes

Jours après jours c'était , marche au pas maniement d'arme , séances de tir , sport et parcours du combattant , revue de chambre , tout au carré sans la moindre trace de poussière . La première marche les pieds était au mieux en feu revu d'armes qui durait tard dans la nuit et quand tous n'étais pas parfait ( jamais) petite ballade de 5 km.

puis ce fut l l'ETAP

Et le brevet Parachutiste , nous n'étions plus des chasseurs nous étions des Parachutistes , en deux mois nous étions transformés .
fin des classes , je vais enfin voir à quoi ressemble la ville de Pau , tous en perm !!! et bien non , avec 10 de mes camarades nous allons servir de troupe pour l'examen des futurs caporaux .
première perm de 36h nous découvrons Pau , ensuite avec mon camarade de prémi nous intégrerons le peg 12em

PEG

quelqu'un nous avait dit le peg c'est pénard , ou il le la pas fait ou il nous a menti .s nuit
les classes en pire ,pendant un mois pratiquement pas de sommeil
le matin pendant les cours que nous donnait un officier , les trois quart s'endormais , mais au bout de trois semaines de ce régime une idée !!! après la revue quand la lumière de la chambre du sergent s'éteint tous le monde au lit sauf un qui nous réveilleras quand la lumière s'allumera . nous avions les yeux bouffis à chaque visite du sergent mais personne surpris au lit . Ces courtes nuits finirons très vite , le sergent étant plus fatigué que nous.
fin de PEG et 1er permission de 16 jours

1ere COMPAGNIE

au retour de permission nommé a la 1er compagnie ( vert ) ou je passerai huit mois qui me semblerons très court
CAYLUS , la CORSE porte avion le CLEMENCEAU qui nous amène de nuit en vue de la Corse , héliportage et début de manœuvre sous un soleil radieux
fin septembre stage a MONT LOUIS et sa citadelle et COLLIOURE avec une eau à vingt degrés .
à la fin du stage manœuvre , après une demi journée d'attente décollage de l'aéroport de Perpignant , saut avec vent fort et fin de manœuvre pour moi , méchante entorse qui me feras visité avec un camarade l'hôpital militaire de perpignan pendant dix jours
nous réintégrerons le régiment par le train en tenue de combat poignard sur le coté et casquette sur la tête

Les années ont passées , il me semble qu'a vingt ans nous étions des Dieux.


Hervé, un vieux RAPACE

MC
Admin

Messages : 73
Points : 216
Date d'inscription : 11/11/2020

https://www.les-camps-parachutistes.org

Revenir en haut Aller en bas

Le facteur laisse un courrier pas ordinaire contenant un billet de train Empty Re: Le facteur laisse un courrier pas ordinaire contenant un billet de train

Message  Invité Ven 19 Mar - 22:28



Un billet de train qui valait de l'or non ?
qui peut dire regretter le voyage, qui ne recommencerait pas ?
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum