Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Septembre 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Marque-page social

    Marque-page social reddit  Marque-page social google      

    Conservez et partagez l'adresse de FORUM AAMCI LES CAMPS PARACHUTISTES sur votre site de social bookmarking

    L'IMPERISSABLE "LAPIN" du "8"

    2 participants

    Aller en bas

    L'IMPERISSABLE "LAPIN" du "8" Empty L'IMPERISSABLE "LAPIN" du "8"

    Message  Rapace Mar 13 Avr - 20:05




    L'IMPERISSABLE "LAPIN" du "8" Captur10


    L'un des insignes les plus connus des troupes aéroportées est celui du 8° RPIMa, porté pratiquement sans interruption depuis sa création en 1951 jusqu'à nos jours. Magnifique autant dans sa conception que dans sa réalisation, il a survécu aux différentes appellations connues par la formation depuis sa création : successivement 8° Bataillon de parachutistes coloniaux (BPC) en 1951, 8° Groupement de commandos parachutistes (GCP) en 1952, 8° Bataillon de parachutistes de choc (BPC) en 1953, avant de devenir 8° Régiment de parachutistes coloniaux (RPC) en Algérie et enfin 8° Régiment de parachutistes d'infanterie de marine (RPIMa) en décembre 1958.  A signaler toutefois une brève rupture dans le port de cet insigne entre 1958 et 1960, le chef de corps de l'époque, le lieutenant-colonel de Seguin-Pazzis ayant opté pour un modèle différent qui devait être immédiatement abandonné à son départ.
    Les conditions de sa création ont été rapportées par le général LEPAGE, ancien chef de corps, qui a recueilli auprès de Guy MALON (brevet N° 43 974, présent à la 16ème compagnie du 8° BPC de mars 1951 à juillet 1952) les souvenirs suivants :

    "C'est en avril 1951, alors que nous étions en formation dans le village de Vandien, qu'une note de service nous apprit l'ouverture d'un concours pour la confection de l'insigne du 8° BPC créé un mois avant.
    Dans notre groupe de combat, le 3ème de la 1ère section de la 16ème compagnie, les discussions furent vives : le 8 étant Bataillon de parachutistes coloniaux, l'ancre de marine s'imposait; il y avait des partisans du parachute, mais nous voulions nous distinguer des autres bataillons "paras colos" qui tous avaient mis un "pépin" sur leur insigne … et c'est finalement Antoine MESSINA qui eut l'idée de remplacer le pépin ou les ailes SAS, par le "Lapin à Gilles", insigne de bras de la 1° DBCCP de Vannes, d'où presque tous nous venions.
    Je fus chargé du dessin et, quelques mois plus tard, en juillet, alors que nous étions en opération sur les bords du Day, notre chef de bataillon, le capitaine GAUTIER (un cavalier) me dit au hasard d'une rencontre que notre projet avait été retenu et que les insignes étaient en cours de fabrication chez Drago, à Paris.
    Il me semble que les premiers insignes arrivèrent à Hanoï alors que nous étions installés en point d'appui à Ao-Trach, sur la RC 6, en décembre 51 ou janvier 52. Ce dont je suis sûr, c'est d'avoir acheté le mien au foyer de la CCB, après le repli de la RC 6, en février 1952, et durant mes dix-sept ans de service actif, il ne m'a jamais quitté, et je le porte toujours avec la même fierté, lors de toutes les prises d'armes auxquelles je participe en tant qu'ancien.

    Le 31 octobre 1951, lors de l'opération "Rémy", Antoine MESSINA a été blessé et fait prisonnier. Originaire de Tunis, son caractère était tel que les viets, qui en avaient marre de se faire "n…  tous les c… de tous leurs morts", au lieu de le soigner, l'ont achevé".

    De 1951 à 1958, puis de 1960 à aujourd'hui, les seules modifications qu'a connues l'insigne ont été le changement de sigle, au gré des appellations de l'unité. En 1953, le passage du "GCP" au "BPC" a été si rapide que les nouveaux insignes n'ont pu être réalisés à temps. Les insignes "GCP" ont donc été surchargés d'un "BPC", donnant ainsi naissance à une variante particulièrement recherchée par les collectionneurs. Inutile de préciser que les "GCP" ayant échappé à la surcharge sont devenus rarissimes et s'arrachent à prix d'or, toutes proportions gardées, bien entendu …
    KUPALOV

    Rapace
    Rapace

    Messages : 38
    Points : 102
    Date d'inscription : 13/11/2020
    Age : 55
    Localisation : poitiers

    Revenir en haut Aller en bas

    L'IMPERISSABLE "LAPIN" du "8" Empty Re: L'IMPERISSABLE "LAPIN" du "8"

    Message  Patrick Mar 13 Avr - 20:12




    Sacré lapin à Gilles, merci KUPALOV.
    Patrick
    Patrick

    Messages : 21
    Points : 47
    Date d'inscription : 08/02/2021
    Age : 61
    Localisation : uzerche

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum